A PROPOS DES TRAITEMENTS D'ORTHODONTIE

 

Pas très jolies les incisives de lapin qui filent vers l'avant... ou les canines de travers, toujours sur le point de chevaucher leurs voisines... De quoi vous gâcher le plus franc des sourires. Pas très joli et, à terme, bien souvent mauvais pour les dents. En effet, c'est en général tout le rapport entre les mâchoires inférieure et supérieure qui est en question. Et, lorsque que celui-ci laisse à désirer, la mastication en pâtit, les gencives s'irritent. Du coup, le brossage se fait douloureux et les caries menacent. A l'extrême c'est l'articulation des mâchoires qui est en porte-à-faux et qui peine, provoquant ainsi des troubles pouvant occasionner des douleurs. Sans compter ces dents mal placées qui gênent pour parler et font croire à un éternel défaut de langage.

Un traitement orthodontique  se fixe comme objectif de corriger les dysmorphoses dento-maxillo-faciales c'est à dire les mauvaises positions dentaires, les déformations des mâchoires voir un mauvais équilibre de la face, causes de désordres fonctionnels et esthétiques. Le profane ne perçoit souvent que l'aspect esthétique. En réalité, le praticien cherche à améliorer les fonctions vitales que sont la respiration, la phonation, la mastication, la déglutition. C'est ainsi  que s'établiront l'harmonie et l'équilibre des fonctions dont découle la beauté d'un sourire.

Une étude approfondie permet de dégager un plan de traitement qui pourra nous conduire à utiliser des appareils fixes ou non. Parfois, nous pourrons solliciter les compétences d'autres spécialistes : orthophonistes, médecin O.R.L, chirurgiens...

 

Dans  notre cabinet, nous sommes partisans des traitements précoces (l'âge idéal pour une évaluation orthodontique doit se situer autour de 5-6 ans). Ces traitements dits interceptifs ont pour objectif de corriger  partiellement ou totalement une dysmorphose ou d'empêcher qu'elle ne s'aggrave. Nous ne traitons pas le symptôme mais plutôt la cause. Les moyens thérapeutiques sont simples mais leur choix et le moment d'intervention plus délicats. Ces traitements sont éventuellement suivis  d'une contention (pour maintenir quelques temps les acquis du traitement et permettre à l'appareil dento-maxillaire de se stabiliser) et d'une réévaluation en denture permanente complète. L'objectif de l'interception est d'éviter ou au moins de simplifier le traitement orthodontique en denture permanente. Ainsi, nous pourrons, dans bien des cas, nous dispenser des extractions de dents permanentes et des appareillages complexes et contraignants.

 

Pour pouvoir "retrouver le sourire", sachez que la durée du traitement est variable selon l'importance de la déformation, l'amplitude des déplacements à effectuer, le stade et le type de croissance et le stade d'évolution des dents.

 

Par ailleurs, il est impératif pour ces traitements, 

 

  • de conserver une bouche saine exempte de caries, 

  • de mener la vie dure aux microbes de la plaque dentaire, 

  • de veiller à l'intégrité de l'appareil,

  • d'abandonner les habitudes telle la succion du pouce ou le grignotage des ongles, 

  • d'éviter les sucrerie et les aliments collants 

 

N'hésitez pas à nous interroger sur ces traitements.